Le développement de votre bébé de 2 mois. Étapes importantes et signes de retard.

Home » Age » Développement » Les étapes du développement » Développement 2 mois. Signes de retard.

Dr. Sandro Cantoni. Mis à Jour le 27 Août 2021

À chaque âge, votre bébé et votre jeune enfant jouent, apprennent, parlent et bougent. Il est essentiel de voir quand et comment il fait ces choses. En effet, cela vous permet de savoir si le développement du bébé est normal ou non.

Cette observation des étapes du développement peut être effectuée par n’importe quel parent. Il ne s’agit pas de faire des enquêtes ou des tests spéciaux. Il suffit d’observer quelques activités quotidiennes simples.

En fait, je crois que les parents sont les personnes les mieux placées pour vérifier le développement du bébé. Car ils le connaissent sous toutes ses facettes. Le parent est capable de saisir des nuances de comportement que le pédiatre ne parvient souvent pas à détecter.

Quels sont les étapes du développement ?

Les étapes du développement sont les choses que la plupart des bébés font à un certain âge.

Ne vous inquiétez pas si votre bébé n’atteint pas tout de suite toutes les étapes du développement correspondant à son âge.

Chaque bébé est différent. Certains bébés se développent plus rapidement, d’autres un peu plus lentement. Mais c’est souvent normal.

Certains bébés marchent à 10 mois, d’autres à 18 mois.

La réalisation des étapes du développement dépend également de l’âge gestationnel. Si le bébé est né un ou deux mois avant terme, il atteindra ces étapes un ou deux mois plus tard.

Si vous pensez que le développement de votre enfant n’est pas normal, appelez votre pédiatre.

N’attendez pas le prochain contrôle dans quelques mois. N’attendez pas. Faites part de vos doutes et de vos préoccupations au pédiatre.

S’il y a des problèmes, une détection et une intervention précoces sont essentielles. 

Quelles sont les étapes du développement d’un bébé de 2 mois ?

Comment le bébé bouge.

À deux mois, votre bébé commence à bien contrôler ses mouvements. Par exemple, lorsqu’il est allongé sur le dos, en décubitus dorsal, il tourne sa tête des deux côtés. Toujours allongé, votre bébé bouge ses bras et ses jambes de manière harmonieuse et symétrique. C’est-à-dire avec la même force et la même intensité vers la droite et vers la gauche. Surtout s’il est excité, il bouge ses jambes en alternance, comme s’il pédalait.

Si vous le mettez sur le ventre, il commence à lever la tête et à la tourner d’un côté et de l’autre. Cela s’explique par le fait que les muscles du cou se renforcent. Lorsque vous mettez le bébé en position assise, il est capable de soutenir sa tête pendant un court moment, mais celle-ci se balance souvent d’avant en arrière. Si vous le tenez debout, le bébé a tendance à pousser avec ses pieds, mais il plie ensuite ses jambes.

Si vous le soulevez en l’air, en le suspendant avec votre main sur son ventre et essayez de le mettre en position horizontale, la tête est alignée avec le tronc ou juste en dessous.

Le bébé garde ses poings fermés la plupart du temps, mais il commence à ouvrir ses mains de plus en plus. Il commence à porter ses mains à son visage et à sa bouche et à les regarder. Parfois, il peut porter une main à sa bouche et commencer à la sucer.

Vision, audition.

La vision de votre bébé s’améliore, mais il ne peut pas vous voir si vous êtes à une certaine distance. Il vous voit bien si vous êtes à une distance de 20-30 cm. Il suit alors bien votre visage avec sa tête et ses yeux. Le bébé voit et suit des yeux un objet proche, si vous le déplacez vers la droite ou la gauche. Il est normal qu’il croise parfois les yeux. Sa vision des couleurs s’améliore. Il préfère les couleurs très contrastées, comme le noir et le blanc.

Les bruits forts peuvent interrompre les mouvements de votre bébé, mais souvent il ne se tourne pas vers la source du son. Il commence à distinguer les voix. Le bébé réagit s’il entend la voix de l’un de ses parents.

La communication.

Le bébé réagit à son environnement et aux interactions avec ses parents. Il émet des sons, des voyelles, comme le « a ». Il communique ensuite avec les mouvements de son corps.

Il essaie d’écouter, lorsque vous lui parlez, et commence à apprendre à communiquer. Le bébé sourit en réponse à votre sourire. Il est souvent le premier à le faire.

Développement émotionnel.

Le bébé sourit souvent à ses parents, mais aussi aux inconnus. Avec des mouvements et des sons, ou des cris et des pleurs, il peut exprimer des émotions. S’il est heureux, excité, calme. Ou s’il s’ennuie, s’il est en colère, s’il est mal à l’aise ou s’il a mal. Il aime être caressé, massé, câliné.

Quels sont les signes d’alarme d’un éventuel retard de développement à 2 mois ?

Les symptômes qui doivent vous alerter sont les suivants :

  • S’il est placé sur le dos, le bébé reste presque immobile. Les bébés de cet âge bougent leurs bras et leurs jambes de manière harmonieuse et symétrique.
  • Ou bien le bébé bouge bien un bras, par exemple le bras droit, et ne bouge pas l’autre, le gauche. Même chose pour la jambe. Les mouvements ne sont pas symétriques.
  • De même, lorsque vous le soulevez avec une main sur le ventre, le bébé est très mou et la tête et les jambes ont tendance à tomber comme une poupée de chiffon. Le bébé de deux mois, lorsqu’il est soulevé de cette façon, a tendance à garder ses bras et ses jambes fléchis et à essayer de lever la tête.
  • Lorsque vous essayez de le faire asseoir, il ne peut pas contrôler sa tête, même pendant quelques secondes, mais elle pend en avant ou en arrière.
  • Lorsque le bébé est allongé sur le ventre, par exemple sur la table ou sur vous, il ne peut pas lever sa tête, qui reste posée sur le sol.
  • Le bébé ne porte jamais ses mains à sa bouche.
  • Si vous tenez un objet ou un jouet près de son visage, il ne le regarde pas et ne le suit pas des yeux.
  • Il ne vous regarde pas non plus ou vous regarde un moment, mais ne vous suit pas des yeux. Il ne semble pas s’intéresser à votre visage. Ou bien il vous regarde un instant mais ne réagit pas.
  • Le bébé ne vous sourit pas, et même si vous le stimulez ou essayez de lui parler, il n’émet aucun son.
  • Le bébé ne réagit pas aux bruits forts, il reste immobile.

Si votre bébé présente l’un de ces symptômes ou si vous êtes inquiet, parlez-en à votre pédiatre. N’attendez pas. La détection précoce d’un éventuel problème est cruciale. Un traitement précoce est essentiel.


Autres articles