Fièvre chez les bébés et les enfants. Quels sont les points essentiels à connaître?

Home » Santé » Symptômes » fièvre

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Dr. Sandro Cantoni. Mis à Jour le 27 Août 2021

Qu’est-ce qu’une fièvre ?

La fièvre n’est pas une maladie, mais elle est un allié pour aider votre enfant à la combattre.

En effet, il aide l’organisme à éliminer le virus ou la bactérie responsable de l’infection à l’origine de la fièvre.

Comment ? La fièvre chez l’enfant retarde la croissance et la reproduction des micro-organismes responsables de l’infection. Elle augmente également la production des cellules de défense de l’organisme.

Pourquoi la température augmente-t-elle ?

Si votre enfant a de la fièvre, c’est parce que son « thermostat interne » régule sa température au-dessus du niveau normal de 37-37,5°C (98,5-99,5°F).

Pendant une infection, le « thermostat » de votre bébé règle la température à un niveau plus élevé, peut-être autour de 38,5-39°C (101,5-102,5°F). La raison semble être que si la température corporelle est plus élevée, le corps combat plus efficacement les germes.

Mais pourquoi mon bébé ou mon enfant a-t-il de la fièvre ? Quelles sont les causes les plus fréquentes de la fièvre chez les enfants ?

Dans la plupart des cas, la fièvre est causée par une infection, comme une pharyngite ou une bronchite, entre autres. Il s’agit généralement d’infections virales, c’est-à-dire dues à des virus, et l’enfant guérit de lui-même sans traitement spécifique.

En revanche, plus rarement, la fièvre est causée par une bactérie. Par exemple, l’enfant peut avoir une pharyngite streptococcique ou une pneumonie bactérienne.

Quelle température est considérée comme une fièvre ?

La valeur normale de la température dépend de la méthode de mesure que vous utilisez. Si vous utilisez un thermomètre rectal ou auriculaire, la température normale se situe entre 36 et 38 °C (97-100,4 °F) environ.

Si vous mesurez votre température à l’aide d’un thermomètre axillaire ou oral, la valeur normale se situe entre 35,5 et 37,5 °C (96-99 °F).

Au-delà de ces valeurs, votre bébé a de la fièvre.

Méthodes de mesure.

La méthode de mesure dépend de l’âge de votre bébé, qu’il ait quelques mois ou plus.

Ce que je recommande aux parents de mes patients est :

  • Jusqu’à l’âge de 12 mois = température rectale
  • 12 mois à 4 ans = température rectale ou auriculaire
  • 4 ans et plus = température axillaire, orale ou auriculaire.

Mon bébé a une forte fièvre : que dois-je faire ? Comment puis-je l’aider ?

Première chose à faire. Il a besoin de boire souvent.

L’une des choses les plus importantes à retenir est que lorsque votre bébé ou votre enfant a de la fièvre, vous devez lui donner plus à boire que d’habitude pour éviter qu’il ne se déshydrate.

Il est préférable de ne pas lui donner de l’eau plate, mais, par exemple, du lait, des jus de fruits dilués. Ou même une solution (avec du glucose et des sels minéraux) que vous pouvez trouver en pharmacie.

Comment faire baisser la fièvre chez l’enfant ?

Vous ne devez pas essayer de faire baisser la fièvre à tout prix, mais seulement si elle provoque une gêne chez votre enfant.

N’oubliez pas qu’une température légèrement plus élevée aide votre bébé à se rétablir.

Quels sont les remèdes naturels pour faire baisser la fièvre chez les enfants ?

Habillez-le aussi légèrement que possible, sans qu’il ait froid ou qu’il frissonne. Essayez également de laisser des zones de peau non couvertes pour que la chaleur puisse s’évaporer.

Donnez-lui des boissons fraîches à boire, comme des jus de fruits frais, des yaourts, de l’eau fraîche. De cette façon, vous réduisez la température de l’intérieur et vous le gardez hydraté.

Vous pouvez également faire des bains d’éponge, c’est-à-dire rendre la peau humide avec une éponge trempée dans de l’eau à température ambiante. Cela favorise l’évaporation de la chaleur du corps et fait baisser la température.

Quels sont les médicaments disponibles pour faire baisser la fièvre ?

Votre objectif n’est pas de faire baisser la fièvre à tout prix, mais de faire en sorte qu’il se sente mieux. C’est pourquoi il est normal de donner de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène si votre enfant a de la fièvre et ne se sent pas bien.

Si votre enfant a de la fièvre, mais qu’il joue, court dans la pièce, sourit, vous n’avez pas besoin de médicaments pour faire baisser la fièvre.

Les deux médicaments utilisés sont l’acétaminophène et l’ibuprofène.

Puis-je alterner les deux médicaments si la fièvre de mon bébé ne baisse pas ?

Les recherches montrent que l’utilisation alternée d’acétaminophène et d’ibuprofène semble aider à maintenir la température basse plus longtemps.

Mais il n’existe pas de données concernant la sécurité de cette approche, en partie parce que l’utilisation de deux médicaments augmente le risque d’erreurs de dosage.

Fièvre. Quand faut-il appeler le pédiatre ?

Dans l’une des situations suivantes, il est préférable de contacter votre médecin ou d’emmener votre bébé à l’hôpital.

– Votre bébé a moins de trois mois et a une fièvre de 38°C ou plus.

Autres signes d’alerte : appelez votre médecin, ou emmenez votre enfant à l’hôpital, si votre enfant, quel que soit son âge, présente l’un de ces symptômes :

– Fièvre depuis plus de 5 jours

– Fièvre supérieure à 40 qui ne s’améliore pas deux heures après la prise d’acétaminophène ou d’ibuprofène.

– Difficulté à respirer, avec des bruits pendant la respiration, ou des pauses pendant la respiration.

– Vomissements (surtout s’ils sont de couleur verte ou foncée)

– Ne boit pas et n’a pas bu depuis plus de 6 heures. N’a pas uriné au cours des 8 dernières heures.

– Ne semble pas intéressé par quoi que ce soit, est apathique, confus.

– L’enfant est irritable ou somnolent.

– Il a l’air très malade, ne joue pas, est triste, pleure faiblement.

– A des douleurs dans la nuque et une raideur du cou (ne peut pas toucher sa poitrine avec son menton).

ou

– Pleure continuellement, ou pleure quand on le touche.

– A une gêne ou pleure en urinant.

– Vous avez l’impression que votre bébé a l’air, ou se comporte, très malade.

Quand faut-il se rendre immédiatement aux urgences ou appeler l’ambulance ?

Vous devez appeler immédiatement l’ambulance si votre enfant fiévreux présente ne serait-ce qu’un seul de ces signes ou symptômes associés :

– Bleu, ou froid et très pâle, ou peau marbrée.

– Il est difficile à réveiller ou est léthargique (état de stupeur marqué)

– Il ne répond pas, ne se réveille pas.

– Respiration très rapide et difficile. L’enfant a les lèvres bleues.

– Taches rouges sur le corps qui ne disparaissent pas lorsqu’on les presse (par exemple avec le bord d’un verre)

– Convulsions

Même un seul de ces signes peut être le signe d’une infection très grave. Une visite s’impose immédiatement.

Conclusion.

Avec le temps, vous remarquerez que lorsque votre enfant a de la fièvre, votre inquiétude diminuera, car vous aurez déjà constaté qu’il s’améliore au bout de quelques jours.

Mais dans certaines conditions, surtout s’il vous semble que son état général n’est pas aussi bon que les autres fois, mieux vaut écouter l’avis de votre médecin.

Dans tous les cas, votre instinct est souvent un outil de diagnostic utile, alors si vous vous sentez agité ou inquiet pour la santé de votre enfant, appelez le médecin.